Archives de catégorie : à la maison

Haagen-Dazs

Les crèmes glacées sont généralement peu attirantes pour les intolérants au gluten. Trop de produits industriels contiennent des épaississants dont le redoutable amidon (de  blé dans 90% des cas en Europe). Ou, plus insidieux, le glucose qui lui aussi provient majoritairement du blé et dont l’accumulation peut incommoder certains malades cœliaques particulièrement sensibles.

Alors, en dehors même des morceaux de spéculoos ou de cookies que comportent certaines glaces Haagen-Dazs, difficile d’oublier le fait qu’il y a aussi du glucose de blé. Dommage… pour les papilles, tant mieux… pour la ligne?

Haagen Dazs

Crêpes sans gluten, avec la myrtille, sans la neige

crèpesQui dit Mardi-Gras dit crêpes… Nous avons récupéré de la farine sans gluten et allons pouvoir l’essayer ! Des œufs, un peu de matière grasse, du lait, avant de laisser reposer… Le hic est que la poêle à induction n’a pas un véritable revêtement type Tefal : Yves est déçu de ne pas pouvoir faire sauter les crêpes. D’autant plus que j’ai  monté les œufs en neige, ce qui ne semble pas du tout convenir à la farine. Nous passons finalement un grand coup de mixer dans le saladier pour faire retomber les œufs, puis retentons l’expérience… c’est sensiblement mieux ! Il ne reste qu’à agrémenter de jambon et de fromage, ou de sucre, ou encore de confiture de myrtilles… Yves préfère le chocolat et le miel. A chacun sa recette pour profiter pleinement de ce savoureux repas sans gluten.

Grille-pain à usage réservé

Pain grilléLes pains sans gluten sont le plus souvent (toujours ?) des pains pré-cuits qui ont besoin d’être repris avec une dernière cuisson au four ou au grille-pain. On peut utiliser le four mais c’est plus long et contraignant qu’un grille-pain.

Attention cependant: pour éviter toute pollution au blé, il est impératif de réserver un grille-pain au pain sans gluten. Ici, pas de problème vu que seule Marion consomme du pain grillé (donc sans gluten). Mais une recommandation pour ceux et celles qui doivent cohabiter : deux grilles-pain séparés. Mieux, il vaut mieux les éloigner l’un de l’autre étant donné qu’un grille-pain a tendance à envoyer balader les miettes de pain grillé un peu partout autour de lui (un vrai problème en matière de pollution au gluten ; seule solution : la zone gluten interdite à l’intolérant, mais c’est compliqué à gérer).

Ou encore mieux : pas de pain normal, juste des pains gluten-free ! Mais lors, quid des croissants?…

Hamburgers sans gluten

Oui, il est possible de faire de beaux hamburgers en oubliant les problèmes de gluten.

Aujourd’hui, nous avons utilisé les pains Burger de ProCeli pour faire de délicieux petits burgers à la recette de Marion :

  • un Burger coupé en deux et cuit doucement au four (ne pas y aller trop fort ou le dessus se craquelle ; cuire plutôt 20 minutes)
  • sauce de tomates fraîches (c’est mieux que le ketchup)
  • steak de veau (mais vous pouvez aussi utiliser du bœuf, bien sûr)
  • tranche de fromage à fondre
  • beaucoup d’oignons coupés fin (à préparer par une cuisson très douce à la poêle afin de les faire caraméliser plus que griller)

Je ne suis pas un fanatique du fast food américain (pas autant que Marion, à ce qu’il semble), mais avec une cuisson douce (attention à ne pas dessécher le pain), on obtient un hamburger très convenable (dans lequel je préfère les oignons, il faut reconnaître).

A servir avec un Coca très frais pour faire comme chez McDo (Yves) ou un Perrier un peu dé-gazéifié pour faire léger (Marion). Pour les frites, je vous laisse le choix.  Nous, on a préféré la salade!

Pour le dessert, pensez à une glace Haagen-Dazs, mais je suis un peu partial de ce côté, et il est vrai qu’elles ne sont que rarement gluten-free (et encore sans garantie de la part de la maison-mère). Nous reviendrons là-dessus un de ces jours…