Archives de catégorie : industrie alimentaire

Crabbie’s : les pièges du sans-gluten

Une petite expérience à partager pour expliquer à tous comment le sans-gluten peut être compliqué à gérer pour les personnes atteintes du’une maladie cœliaque et quelles approches permettent d’éviter ces pièges (en résumé, c’est un boulot à plein temps).

L’histoire commence avec un restaurant japonais à Reykjavík (le très recommandable O-sushi). Avec les sushis servis sur un petit train (c’est amusant de choisir parmi les petites assiettes qui défilent sous vos yeux ; d’autant plus que chez O-sushi, les sushis sont de première fraîcheur et de haute qualité gustative), j’ai voulu prendre une bière. Pour mémoire, c’est Yves qui parle/écrit et c’est Marion qui est cœliaque (pas de panique, nous savons bien que la bière contient des petites quantités de gluten qui la rendent incompatible avec un régime sans gluten strict – quoi qu’en disent certaines marques).

En feuilletant distraitement la carte des bière, je tombe sur un nom vaguement connu (de moi) : Crabbie’s. Essayons ! Bonne surprise : ce n’est pas une bière mais une « alcoholic ginger beer » marquée gluten free.

Mais comme nous sommes un peu paranoïaques, il était temps de se renseigner en ouvrant Google (ou un autre moteur de recherche comme Qwant ou DuckDuckGo). Et j’ai pu y apprendre quelques choses, et confirmer pourquoi il faut toujours un peu de cynisme et de précautions avant de croire les étiquettes. Accrochez-vous, il n’y a pas de mensonge, juste quelques demi-vérités et les détails sont importants.

Continuer la lecture de Crabbie’s : les pièges du sans-gluten

Yaourts et crèmes Mamie Nova

Longtemps, les recettes (et les ingrédients affichés sur les emballages) des crèmes dessert de Mamie Nova ont fait apparaître la mention tant redoutée de « amidon« . Dans le doute, cela nous imposait de contourner le rayon pour aller trouver d’autres yaourts.

Depuis quelques temps (je ne sais pas dire depuis combien de temps), nous avons pu observer un changement : la plupart des produits Mamie-Nova font maintenant référence explicite à des amidons sans blé (amidon de riz, par exemple).

Voilà une bonne nouvelle pour ceux et celles qui se souvenait de la saveur de ces crèmes dessert mais n’y avait plus accès pour cause de sensibilité au gluten.

Je recommanderais pourtant de vérifier soigneusement (les fabrications peuvent varier et il s’agit peut-être d’un changement récent ou temporaire).

Manger sans gluten coûte plus cher

Comment ne pas s’en rendre compte tout de suite ? Les produits sans gluten coûtent plus cher que les autres. Etre coeliaque coûte cher. Heureusement que certaines mutuelles peuvent aider à réduire ce surcoût.

En attendant, si vous vous demandiez pourquoi cet écart de prix, Shär a écrit un article sur leur site qui explique : pourquoi les produits sans gluten sont-il plus chers?

Evidemment,  il n’aura échappé à personne qu’un fabricant de tels produits a des raisons de se défendre, mais leur argumentaire est assez clair pour nous aider à comprendre.

Sans gluten mais sans vignette (Barilla)

Nous parlions récemment du risque de ne pas avoir la vignette de remboursement sur certains produits sans gluten achetés en ligne. On me fait justement remarquer qu’une marque qui produit d’excellents produits sans gluten, Barilla, n’y appose jamais de vignette pour le remboursement.

Barilla, gamme sans-glutenPas de gros problème puisque les prix sont bien ceux des pâtes standard (contrairement à la plupart des produits alimentaires sans gluten) les pâtes Barilla ne sont pas plus chères quand elles ont moins de gluten 🙂

Mais il valait mieux le rappeler, bien sûr.

Un blé sans gluten ?

Les scientifiques ne cesseront pas de m’étonner. Aujourd’hui, il y a une équipe espagnole à l’Institut pour une Agriculture Soutenable qui essaye de créer une variété de blé sans gluten. Vous avez bien lu !

Bon, ne retenez pas votre souffle d’ici là. On n’y est pas encore. Mais ils ont réussi (par manipulation génétique – vous avez entendu parlé de CRISPR/Cas9 ?) à retirer 35 des 45 gènes qui conduisent à la production des gliadines (la molécule qui nous déplaît tant !) Ça n’est pas encore un blé totalement sans gluten, mais c’est déjà un blé avec moins de gliadines. Et ils travaillent sur les 10 gènes qui manquent encore à la liste. Ensuite, industrialisation…

Source : Scientific American.

GF: quelques ingrédients industriels à surveiller

La lecture de la liste des ingrédients pour un produit que vous voulez acheter est parfois compliquée. Depuis quelques années, les industriels ont pris la (bonne) habitude de mentionner en gras les allergènes potentiels et le gluten ou le blé sont ainsi plus faciles à repérer.

Si vous êtes modérément sensible au gluten, cela suffit généralement. Si vous êtes totalement intolérant ou avec une sensibilité élevée, il faut parfois être plus attentif encore. Il y a quelques « pièges » à surveiller. Continuer la lecture de GF: quelques ingrédients industriels à surveiller

Glaces sans gluten

Les produits industriels sont rarement sans gluten (c’est l’invasion des sous-produits du blé en excédent en Europe). Les crèmes glacées ne font évidemment pas exception et ce début d’été est l’occasion d’essayer de faire un petit résumé.

Fabricant Marque ou produit Avec ou sans gluten ?
Berthillon
sorbets et glaces Produits haut de gamme garantis fruits et sans gluten (sucre et parfum naturels).Un choix ahurissant de parfums de crèmes glacées et sans gluten (lait, crème fraîche, sucre, œufs frais et parfum naturels).

Attention néanmoins aux décorations de certaines préparations familiales dont l’origine ne peut être garantie.

Bonne Maman glaces, sorbet et crèmes glacées Difficile d’être complètement certains : Bonne Maman affirme (à la demande) l’absence de gluten dans ses glaces (et confitures) mais ne semble pas 100% clair sur le sirop de glucose.

A suivre…

Evidemment, certaines glaces sont sans espoir : 

Unilever / Miko Carte d’Or A peu près toutes les glaces (et la plupart des sorbets) de la marque sont à base de sirop de glucose (la fabrication industrielle a ses exigences de productivité…)

Evidemment, Unilever ne prend aucun engagement dans le sens du Gluten Free.

Haagen-Dazs crèmes glacées C’est totalement variable. Certaines crèmes glacées sont évidemment pleines de gluten (spéculoos, cookies, etc.) ; d’autres ne présentent guère plus que du sirop de glucose, habituellement issu du blé (caramel, dulce de leche, etc.) Aucune garantie du fabricant. Détails sur 200gluten.fr
Grom

(à Paris, 81 rue de Seine)

glaces et sorbets italiens à l’ancienne Certifiés sans gluten par l’équivalent de l’AFDIAG en Italie, Grom fait de réels efforts pour la production de ses glaces. Les recettes sont sans gluten, mais la formation du personnel est centrée sur le respect des règles d’hygiène qui sont également nécessaires.

Une remarque en passant à propos des crèmes glacées industrielles : cherchez bien dans les ingrédients. Il y a souvent un absent notable : la crème (ou même parfois le lait). Alors que les compléments gras à base de porc ont essentiellement disparu ces dernières années, il est devenu courant d’ajouter des graisses végétales diverses (généralement sous couvert de protéger le consommateur contre les acides gras saturés, de manière plus pragmatique pour réduire les coûts et faciliter les processus industriels).

Maintenant c’est à vous de goûter et les prix varient considérablement d’un producteur à l’autre…