Archives de catégorie : à la maison

Pancakes à la confiture

30Spécialité nord-américaine, le pancake se consomme facilement au petit déjeuner avec du sirop d’érable, du miel ou de la confiture. La farine à pancake est assez facile à obtenir puisqu’il s’agit d’un mélange à crêpe (bretonne) arrangé de levure. Mais quelle meilleure manière que de trouver un mélange (pancake mix) qui serait déjà garanti sans gluten (gluten free).

Continuer la lecture de Pancakes à la confiture

Confitures

Les fruits reviennent avec l’été et il sera bientôt temps de se remettre à faire des confitures.

Voilà bien un produit sain et sans gluten : achetez de beaux fruits et rendez-vous sur Internet pour vérifier la recette (chaque fruit a ses proportions idéales de sucre ou d’épices).

Rien qui ne risque d’apporter du gluten (surtout qu’à la maison, vous ne risquez pas d’utiliser un sirop de glucose de blé par inadvertance).

Un conseil maison pour les fruits sans pectine : faire tremper les pépins du fruit dans la bassine de cuisson ou utilisez du sucre gélifiant (parfois connu sous la marque Confisuc). Les ingrédients en sont sans danger : du sucre (bien sûr), de la pectine (origine fruit, souvent pomme, donc sans risque de gluten) et de l’acide citrique (pour renforcer le goût du fruit mais sans risque de blé).

Dernière production en date chez 200gluten : une confiture de citron qui, sans gélifiant, s’est révélée très liquide (sans être moins bonne pour autant).

Tester le gluten dans la nourriture ?

C’est un peu le rêve technologique de l’intolérante au gluten : un testeur qui dirait si un aliment contient du gluten ou pas. C’est ce que propose une société américaine : Nima.

Un Nima et sa capsule

Insérez un échantillon (une boulette) de nourriture dans la capsule à usage unique (blanche sur la photo) et après 30 secondes le module Nima va afficher un message clair : un sourire égale OK, un épi de blé égale gluten.

Ca a l’air de bien fonctionner (pas essayé ici parce que ce n’est pas encore disponible en France) mais il fait reconnaître qu’il restera toujours quelques sujets à garder à l’esprit :

  • le Nima ne teste que l’échantillon. Attention à bien choisir ce qu’on lui donne à manger. Dans la pizza, il y a la pâte, mais il y a aussi les ingrédients…
  • Nima ne promet de détecter que les pollutions supérieures à 20 ppm (20 parties par million) et il y a des intolérants qui doivent refuser toute trace, même à ce niveau pourtant assez faible.

Un bel espoir donc. Peut-être même une grande idée pour la plupart des intolérants et des allergiques au gluten. Pouvoir contrôler sa nourriture malgré une maladie cœliaque ?

En complément, si vous comprenez l’anglais, j’ai trouvé cette information à partir d’un article de Popular Science qui présente la vidéo suivante.


Testing gluten-free foods with a gluten sensor par PopSci

Merci Xtian pour le tuyau.

5 trucs pour éviter le gluten dans votre cuisine

Si comme nous, dans la famille, il y a une personne qui est intolérante au gluten, il reste assez probable que certains produits contenant du gluten circulent dans votre cuisine (il est rare de pouvoir se tenir à une exclusion définitive du gluten dans la maison ou la cuisine). Il est donc utile de se tenir à quelques règles qui permettent de limiter grandement le risque de voir du gluten rejoindre accidentellement les plats consommés par la personne intolérante au gluten.

Pour cela, il va falloir utiliser un peu de sens commun et beaucoup d’attention aux détails. Mais nous pouvons vous proposer quelques trucs et astuces qui devraient vous faciliter la vie.

Trucs et astuces pour garder la cuisine propre

De manière générale, il est vivement recommandé de séparer physiquement les zones où peuvent apparaître les pollutions. En effet, il est facile de voir des miettes de pain sauter de la corbeille pendant que l’on coupe une baguette ou de voir s’envoler l’élégante décoration de farine sur la baguette traditionnelle (j’avoue que si je peux éviter celle-là, je préférerai toujours une baguette sans décoration « toxique »).

Alors, passons aux conseils proprement dits… Continuer la lecture de 5 trucs pour éviter le gluten dans votre cuisine

Relaxation sans gluten

Le week-end arrive et il est temps de se détendre. Alors, je vous propose une distraction 100% sans gluten, 100% zen, 0% stress : regarder la (dé-)-découpe de tomates.

On comment reconstruire doucement une tomate en tranches… Je ne vous conseille pas d’essayer vous-même (ce serai contraire à l’objectif initial).

Bon week-end.

Intolérance au gluten – aliments OK ou KO

L’intolérance au gluten impose des restrictions fortes sur ce qui est mangeable et ce qui est toxique. En tant que compagnon de Marion qui est intolérante au gluten, j’ai peu à peu appris comment sélectionner ce qui est acceptable et ce qui ne l’est pas. Alors pourquoi ne pas partager ici cette expérience ?

Les aliments toxiques

Bannir la farine de blé ne suffit pas. Il y a des choses à surveiller d’infiniment plus près que ce que l’on imagine quand on n’y est pas exposé. Une liste :

Continuer la lecture de Intolérance au gluten – aliments OK ou KO