Boulangerie, pains

Risque de gluten dans l’odeur du pain ?

La question vous semble curieuse ? Sans doute, mais elle est parfois posée et elle mérite une réponse comme une explication.

Non. Que vous soyez cœliaque, allergique au gluten ou sensible au gluten, vous ne risquez rien à l’odeur du pain. Vous pouvez le respirer tranquillement. Si vous passez devant une boulangerie, profitez de la bonne odeur du pain qui sort du fournil ; vous n’avez pas besoin de retenir votre respiration.

En effet, l’odeur du pain frais est constituée de molécules dites « aromatiques » qui ne comportent pas de gluten (auquel vous êtes sensible). Il n’y a donc aucun risque avec ces odeurs très volatiles. Et c’est tant mieux.

Néanmoins, ne nous emballons pas. Pour autant, vous ne pouvez pas vous promener dans la boulangerie ou le fournil aussi facilement. A l’intérieur de n’importe quelle boulangerie, il y a de la farine qui vole en permanence dans l’atmosphère (il n’y a pas que l’odeur du pain frais). On ne parle plus là de quelques molécules odorantes, mais de grains de blé (moulus très fins, au point de pouvoir s’envoler facilement) et le gluten est parfaitement présent dans la farine (qui n’a aucune odeur par elle-même).

Sans être paranoïaque, c’est là un vrai risque de contamination. C’est même une excellente raison pour éviter de laisser s’approcher de votre cuisine ou de votre assiette un de ces pays dits « traditionnels » parce que couverts d’une jolie (mais toxique) farine blanche.

L’odeur, oui. La farine en suspension dans l’air, non.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.