Londres

Londres et le Royaume Uni

Anglais sans gluten
  • Gluten-free bread (pain sans gluten)
  • Celiac disease (maladie cœliaque)
  • I can not eat wheat flour (je ne peux pas manger la farine de blé)
  • It makes me very sick (cela me rend très malade)

Comme beaucoup de grandes villes occidentales, Londres, sans être outrageusement agressive pour les intolérants au gluten, ne fait pas beaucoup d’efforts dans le domaine du gluten free. Dans ce domaine, par rapport à Paris, vous ne serez guère dépaysés dans la capitale britannique. Il y a tout de même quelques éléments saillants qui méritent d’être relevés.

Le plus agréable est assurément l’existence de rayons spécialisés dans de nombreuses supérettes. Curieusement (pour nous) intitulés « Free for » plutôt que « gluten free », ces étals offrent souvent un choix significatif. Mieux, on y trouve des produits de boulangerie ou de pâtisserie qui sont peu présents en France. Par exemple, si vous rêvez de dévorer des bagels, Londres est l’endroit où aller. Il vous faudra simplement vous rendre dans le rayon spécialisé de Tesco. Marion qui avait acquis une passion pour ces gros cercles de pain lors d’un séjour à New York avant que sa maladie cœliaque ne se révèle, a ainsi trouvé à assouvir des envies normalement… à peine avouables.

Mais les supérettes ne sont pas toujours assez grandes pour accueillir un tel rayon sans gluten. Il vous faudra peut-être essayer plusieurs fois avant de trouver vos provisions.

On trouve parfois de la bière sans gluten. Mais là aussi, c’est sans doute une question de confiance personnelle. Et de proportions ou de concentration finale. Rien d’original, vous le saviez sans doute, mais la question se repose facilement au Royaume Uni, pays de bière par excellence.

Enfin, la cuisine indienne est particulièrement attirante parce qu’entre les plats végétariens et l’utilisation traditionnellement rare de produits à base de blé (plutôt du riz, mais principalement des légumes ou des pois), vous trouverez sans doute plus facilement votre bonheur sans gluten. A une difficulté près : il est parfois compliqué de communiquer avec un commerçant qui ne parle pas toujours très bien anglais lui-même. Posez les questions avant de vous asseoir dans le restaurant. Et n’hésitez pas à repartir le ventre vide si les réponses vous paraissent soit exagérément assurées, soit vraiment trop floues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.