Tous les articles par Yves

Les ours et les ratons-laveurs n’aiment pas le gluten

Découverte du jour : un fast-food sans gluten, rue Richard Lenoir, à Paris.

La boutique super bien décorée : bois naturel, peinture noire et murs blancs, végétation suspendue, gravures d’animaux de la forêt, etc. Vous y trouverez des sandwichs préparés à la commande avec des pains Green Lite et des produits frais (7,50€) et des boissons diverses (dont une petite collection de bières sans gluten – je recommande la Daura double malt aux amateurs de bières fortes).

Continuer la lecture de Les ours et les ratons-laveurs n’aiment pas le gluten

Sans gluten, la maison à Paris

Des bagels sans gluten à Paris ; c’est possible grâce à la Maison du Sans Gluten, petite boutique cachée rue d’Hauteville.

Le patron, très gentil et très serviable, a ouvert son magasin un peu parce que sa fille est cœliaque. Il a trouvé moyen d’importer les pains (congelés) de la marque Green Lite, gluten-free d’origine israélienne.

Continuer la lecture de Sans gluten, la maison à Paris

Intolérance au gluten – aliments OK ou KO

L’intolérance au gluten impose des restrictions fortes sur ce qui est mangeable et ce qui est toxique. En tant que compagnon de Marion qui est intolérante au gluten, j’ai peu à peu appris comment sélectionner ce qui est acceptable et ce qui ne l’est pas. Alors pourquoi ne pas partager ici cette expérience ?

Les aliments toxiques

Bannir la farine de blé ne suffit pas. Il y a des choses à surveiller d’infiniment plus près que ce que l’on imagine quand on n’y est pas exposé. Une liste :

Continuer la lecture de Intolérance au gluten – aliments OK ou KO

L’Inde de Marks & Spencer : épices et indications allergiques

Marks & Spencer est revenu en France depuis quelques années. Ce grand magasin d’origine anglaise a l’avantage de disposer d’un rayon épicerie légèrement exotique pour nous Français. Par exemple, les plats cuisinés indiens (provenant des anciennes colonies britanniques bien sûr) sont de grande qualité. Nous avons découvert une série de plats portionnés aux goûts épicés (de doux -un piment- à tue-les-papilles -trois piments) qui ont l’immense avantage de mentionner très clairement les ingrédients pouvant présenter des risques allergiques.

Comme la nourriture indienne ou pakistanaise a peu tendance à inclure le blé (qui reste assez étranger à la tradition culinaire locale), il est facile de trouver du sans gluten ; et les quelques exceptions (il y en a quand-même) sont faciles à reconnaître en un clin d’œil.

Enfin, ces plats peuvent facilement se congeler (plus facile pour gérer la date de péremption des produits frais), se dégeler au four à micro-ondes (facile pour un dîner rapide) et se déguster avec des pâtes de riz.

Félicitations à Marks & Spencer pour cette belle gamme de produits que l’on apprécie.

18 mai : journée mondiale de la maladie cœliaque – revue de presse

Sans glutenLa maladie cœliaque n’intéresse pas la presse tous les jours, mais aujourd’hui fait exception. J’ai trouvé quelques articles intéressants qui sont apparus en l’occasion de la Journée Mondiale de la Maladie Cœliaque.

Mais aussi :

Glaces Berthillon, naturellement GF

Le glacier de référence à Paris, c’est Berthillon. Depuis 1954, cette maison de tradition fait des glaces délicieuses (et chères) mais, surtout, réalisées exclusivement avec les produits naturels auxquels il faut faire référence en matière de sorbets (des fruits, du sucre) ou de crèmes glacées (du lait, de la crème, des œufs, du sucre et des parfums naturels). Ici, pas question de gommes et de farines pour épaissir les crèmes ; ici, pas de brassage effréné pour faire gonfler les sorbets avec des courants d’air.

Continuer la lecture de Glaces Berthillon, naturellement GF

Mon regard sur le pain a changé

Depuis que je connais Marion, beaucoup de choses ont changé. Je ne parlerai pas ici des aspects les plus privés, bien sûr. Mais vivre avec quelqu’un qui est intolérant au gluten est un peu différent de l’expérience commune à la plupart des gens. Beaucoup moins difficile que ce que certains pourraient craindre, mais il y a des choses courantes sur lesquelles on ne jette plus le même regard.

L’une d’entre elle est la réaction que l’on peut avoir devant une devanture de boulangerie.

J’ai aujourd’hui un p(petit) mouvement de recul devant une baguette dite traditionnelle. Vous savez ? Celle qui est élégamment saupoudrée d’une blanche farine sur une croûte dorée. La simple présence de la fine farine me fait immédiatement penser à tous les endroits où cette farine va probablement aller se loger et le risque de la transporter partout autour de moi si je m’en approche. Ce n’est pas la terreur que provoquerait la réception d’une enveloppe emplie d’une poudre blanche immédiatement associée aux alertes à l’anthrax de 2001, mais je n’aurais pas imaginé cela avant d’être personnellement confronté à la sensibilité au gluten.

Evidemment, c’est aussi un peu la même chose avec les miettes du pain. Juste un peu moins inquiet parce que plus visible…